Saint Sébastien, le Saint-patron des archers

stsebastienAux alentours de l’an 250, Rome possédait de nombreuses compagnies d’archers. En 280, une centurie d’archers était sous le commandement d’un Narbonnais nommé Sébastien. Celui-ci vint à se convertir a la religion chrétienne, ce qui était quelque peu mal vu à l’époque. Lorsque l’empereur Dioclétien l’apprit, il demanda à Sébastien de bien vouloir abjurer sa foi. Celui-ci refusa et fut condamné à être percé de flèches par ses propres archers. Laissé pour mort, il fut recueilli par Irène, veuve du martyr Saint Catulle. Grâce aux bons soins d’Irène, il se remit complètement, mais, têtu, se plaça sur le chemin de l’empereur pour lui demander des comptes. Dioclétien, agacé, le fit mettre à mort à coups de gourdins et fit jeter son corps aux égouts. Il fut recueilli par une femme romaine catholique, Lucile, qui le fit enterrer dans les catacombes sous la voie Appia. En l’an 890, l’évêque de Soisson fit le vœu de rapatrier les reliques de  Saint Sébastien dans son diocèse. Il arma Chevaliers les archers de la compagnie de Soisson et les envoya récupérer les précieuses reliques pour les placer dans l’abbaye de Saint Médard à Soisson. A la suite de cet épisode débuta la chevalerie d’arc.